Facebook

Nouveautés

Nuage de tags

Vous êtes ici : Accueil > CD - Musique

En attendant Ana : pas perdu !

  • Lost and found
  • Auteur : En Attendant Ana
  • Editeur : Paris : Montagne sacrée Records ; Paris : Buddy Records
  • Publié : 2018
  • Type de document : Documents sonores (Disque compact)
  • Cote : 2 ENA 60
Savoir plus et réserver
 

Il n'y a pas à dire, en Attendant Ana est LA surprise française (mais non francophone) de la fin d’année 2018 avec ce Lost & Found sorti chez La montagne Sacrée en France et publié chez Trouble Mind aux USA. La dernière fois que ces chicagoans ont publié un orchestre français afin de les ramener dans leur pays, il s'agissait des Limiñanas. On ne peut que subodorer la perle rare. Et en effet : on est face à un objet musical trouvé au gré du hasard parmi la foule de nouveauté que sécrète les bacs des meilleurs disquaires.

Que dire donc de cet album ? Un groupe, de Paris ayant enregistré à Montreuil, la banlieue rouge. Des gueules d'adulescents sur la pochette intérieure du disque semblent répéter dans une cave.

Autour, un subtil et joli collage rappelant les feuilles d'automne emportées par le vent. Dans ce disque, on a un véritable contraste entre la trompette, la voix pop et un certain rock indépendant, plutôt vif, que certains appelleraient, lo-fi héritage du grunge saturé que nous avions connu il y a une 30aine d'années, dont la particularité réside dans une imprécision, une imperfection souhaitée lors de l'enregistrement. Parfait donc !

Conseillé par Jeremy

 

Phanee de Pool : ça roule plutôt bien

  • Hologramme
  • Auteur : Phanee de Pool
  • Editeur : Suisse : Escales Records
  • Publié : 2017
  • Type de document : Documents sonores (Disque compact)
  • Cote : 8 POO
Savoir plus et réserver
 

Clarinettiste, guitariste, clown puis policière à 21 ans.


En faisant ça, elle abandonne toute idée de détente, toute idée de laisser aller, de papillonnage... toute idée de jeunesse en quelque sorte. En faisant ça, elle prend son indépendance, elle qui veut vivre à la dure, se débrouiller. 60 décès plus tard ; entre accidents bêtes, homicides et suicides 365 jours plus tard donc ; la suissesse arrête.
Tout. On recommence. On récupère une guitare, un ordi pour la MAO.
Phanee fait du « slap », une curieuse musique qu’elle a créée et surnommée ainsi car trop lent pour du rap et trop rapide pour du slam.


Avec elle, aucun tabou, si il faut parler de terrorisme, de l'homosexualité, de la royauté, du fric dont on a besoin, de ce qu'il se passe aussi bien dans le monde que dans le Jura Bernois, Phanee De Pool le fait. Et le fait bien, sans langue de bois.

Conseillé par Jeremy

Ann O'Aro : catharsis maloya et poètique

  • Ann O'Aro
  • Auteur : Ann O'Aro
  • Editeur : Buda musique
  • Publié : 2018
  • Type de document : Documents sonores
  • Cote : 9.11 O'A
Savoir plus et réserver
 

Chez la réunionnaise Ann O’Aro tout part du corps : c’est d’abord par une chorégraphie mêlant danse contemporaine et arts martiaux rythmés par ses cris de colères qu’elle tentera d’exorciser la violence dont elle a été victime et de se réapproprier son corps meurtri par l’inceste.

Mais c’est finalement le maloya qui s’avérera le meilleur véhicule de sa poésie émanant de ses blessures profondes et brisant le silence insulaire sur l’inceste en particulier et les violences en général.

Conseillé par Guillaume

Delgrès : Blues de Gwada

  • Mo jodi
  • Auteur : Delgres
  • Editeur : Pias
  • Publié : 2018
  • Type de document : Documents sonores
Savoir plus et réserver
 
Le Mississippi charrie son riche limon musical jusqu’au golfe du Mexique et de là, il va traverser la mer des caraïbes si bien que quelques sédiments ont même échoué sur les plages de la Guadeloupe. Ils ont été récoltés par l’un des grands musiciens l’île : Pascal Danaë (même si c’est à Amsterdam qu’il acheté sa guitare Dobro, instrument  mythique du blues et de la country).
Pour son nouveau projet initié en 2015, Pascal s’entoure d’une équipe réduite :  le batteur Baptiste Brondy, avec lequel il a travaillé au sein du groupe Rivière Noire, et à la basse … ou plutôt au sousaphone (sorte de contrebasse tuba caractéristique des orchestres de la Nouvelle Orléans) : Rafgee.


Grâce à seulement 3 vidéos mises en ligne, ils obtiendront des dates de concerts tant aux États-Unis qu’en Europe et  de quoi remplir leur emploi du temps pendant deux ans !
Un temps mis à profit pour peaufiner leur musique sur de nombreuses scènes et ce n’est qu’à l’issue de ces 3 ans de maturation que Delgrès a enfin enregistré son premier album.
Un disque à la croisée des sonorités caribéennes et du blues avec des textes revendicatifs.
Le nom du groupe et la chanson éponyme Mo Jodi (Mourir aujourd’hui) font référence au colonel de l’armée française Louis Delgrès, fervent abolitionniste qui préféra la mort  à la captivité après s’être rebellé en Guadeloupe contre les troupes napoléoniennes venues rétablir l’esclavage.

Conseillé par Guillaume

Good, thanks !

  • Tell me how you really feel
  • Auteur : Courtney Barnett
  • Editeur : Milk! Records
  • Publié : 2018
  • Type de document : Documents sonores (Disque compact)
  • Cote : 2 BAR 60
Savoir plus et réserver
 

L’album fut enregistré dans un petit studio proche de Melbourne avec, comme d'habitude, Bone Sloanes et Dave Mudie. Courtney Barnett continue sa routine, malgré les succès de ses précédents EP. Elle aurait pu changer, s'acclimater aux États-Unis en compagnie d'un énorme producteur de renom, mais non. On reste là, en Australie, on fait ce qu'on aime, on le fait bien et on le délivre tranquillement à toute la planète. On reprendra un peu plus tard le train train quotidien, celui qui nous questionne sans cesse : (qu’est-ce que je fais là ?) jusqu'au prochain album. Les doutes sont toujours présents, une certaine anxiété chronique personnelle aussi... mais pourtant ! Quel talent ! Des riffs accrocheurs (bonjour les Breeders et Garbage) faussement bordéliques (coucou The Pavements) une voix parfois désinvolte (Salut Kurt Vile) mais parfaitement maîtrisée, un son très ancré dans les nineties avec cette perle grunge féministe : "I'm not your mother, I'm not your bitch". Certains diront que le futur du rock est féminin, ce n'est pas tout à fait vrai : c'est le présent !   

Conseillé par Jeremy     

Sofiane Saidi & Mazalda

  • El Ndjoum
  • Auteur : Sofiane Saidi, Mazalda
  • Editeur : Airfono
  • Publié : 2017
  • Type de document : Documents sonores
  • Cote : 9.23 SAI
Savoir plus et réserver
 

Sofiane Saidi a la quarantaine. Il a longtemps chanté dans les cabarets d’Oran, d’abord, et de Paris, ensuite. Il est un volcan dans lequel Mazalda s’est jeté, d’après les propres mots de Julien Lesuisse, le sax du groupe.

Cuivres, claviers vintage, guitare électrique et percussions orientales : les six membres de Mazalda se sont armés de façon à pouvoir affronter tous les répertoires. Jouer, pour eux, c’est chercher à hypnotiser. Sur leur premier album, on trouvait des airs traditionnels bulgares, chinois et indiens. Pas pour les reproduire, mais en donner leur propre version : entre la musique de danse et celle de transe, à la recherche d’un fil conducteur entre les musiques traditionnelles et le psychédélisme.

L’alliance de l’un avec les autres crée un raï cosmique, ivre et fiévreux. Joyeux parfois, mélancolique par moments, intense et jubilatoire toujours, El Ndjoum est un voyage nocturne pour nulle part interrompu par la contemplation des étoiles, à moins que ce soit celle de leurs reflets dans le caniveau.

Conseillé par Yann

Monte le son !

  • Radyo siwèl
  • Auteur : Mélissa Laveaux
  • Editeur : Nø førmat !
  • Publié : 2018
  • Type de document : Documents sonores (Disque compact)
  • Cote : 2 LAV 30
Savoir plus et réserver
 

L'homonymie avec une célèbre prêtresse vaudou de la Nouvelle-Orléans pourrait s'arrêter là, mais la natif de Montréal renoue avec ses racines créoles dans cet album aussi intense qu'un rythme occulte ! Melissa Laveaux n'a pas appris le créole. Ce qui reste de la langue de ses parents, ce sont des bribes de conversations téléphoniques entre sa mère et ses tantes restées à Haïti. Ici, elle a dû piocher dans sa mémoire et dans le riche catalogue musical patrimonial haïtien, tissant les métaphores bourrées de double sens, pour retracer le fil historique de sa vie, de ses racines qu'elle accompagne à sa sauce : rythmes endiablés folk, rumba et twoubadou. C'est en invoquant et retravaillant le passé, en l’occurrence les chansons de 1915 à 1934 (période d'occupation américaine d'Haïti),  que la canadienne révèle la résistance d'un peuple chantant.

conseillé par Jeremy

Lâchez les chiens !

  • Dogs
  • Auteur : Nina Nastasia
  • Editeur : Touch and Go Records, Inc.
  • Publié : 2004
  • Type de document : Documents sonores (Disque compact)
  • Cote : 2 NAS 20
Savoir plus et réserver
 

Produit par Steve Albini (Nirvana, PJ harvey, Mogwai, The Ex, Pixies) en 1999 cet album est impossible à obtenir avant sa réédition en 2004 par le label chicagoan Touch and Go.
"Dogs" est un disque magnifique. Un album qui par son côté personnel, sa préciosité et son côté intime n'aurait pas le droit d'être ici. On va franchir une barrière avec Nina Nastasia. On va s'échapper. Partir. Traverser la rue. On quitte le domicile la porte grande ouverte. On déserte cet endroit que l'on aurait aimé garder jalousement jusqu'à la fin. La tentation de le faire connaître est trop grande. Alors on s'évade. La curiosité est un vilain défaut. Mais à quoi bon conserver pour soi ce petit bijou de simplicité ?


Il faut dire qu'aujourd'hui, il est trop compliqué de conserver une simplicité dans l'élaboration de morceaux. Se limiter à trois accords, quelques éclats de violoncelle, des tambours frappés par-ci des tambours frottés par-là, un grosse basse trop grasse et la scie musicale mélancolique. Alors on aurait dû rester à la maison ?


C'était pas si mal chez-soi pourtant. Simple. Beau. Joué de temps en temps. A notre goût. Mais pourquoi en parler... là... maintenant... Parce qu'il y a cette voix. Unique. C'est Nina. Un chant qui s'aventure. Dans d'hautes notes, dans des murmures. Des histoires qui s'entremêlent : une rose, un orage, un bac à sable. Un spleen qui aurait fait certainement plaisir au Poète. Et puis il y a ces chiens. Un fil rouge sur lequel on ne peut danser. Le poil tout ebouriffé, un air ébahi, le pas chancelant et l'oreille aux aguets. La curiosité encore une fois...

Conseillé par Jeremy

Présent passé

  • Modern ruin
  • Auteur : Kyrie Kristmanson
  • Editeur : Naïve
  • Publié : 2014
  • Type de document : Documents sonores (Disque compact)
  • Cote : 2 KRI 30
Savoir plus et réserver
 

Entre la sobriété folk canadienne et un Moyen-Âge européen inspirant, imagé et lointain, Kyrie Kristmanson, jeune artiste née en 1990 à Ottawa s'associe au Quatuor Voce et Clément Ducol pour l'arrangement.


En piochant dans le répertoire des chants et histoires perdues des femmes troubadours, Kyrie Kristmanson nous livre un album qui va au-delà du magnifique.
C'est une poésie feminine, une poésie d'amour secret heureux ou malheureux, une poésie de trahison, de lâcheté parfois, une poésie profane et ardente accompagnée de cordes frappées, frottées ou pincées.


Rare est la symbiose parfaite entre plusieurs artistes ; cette dernière l'est.
S'en découle un album à l'éclectisme fou, une création moderne et ancienne à la fois, dans la continuité d'une certaine tradition.


conseillé par Jeremy

Bryantissime !

  • Don't give up on love
  • Auteur : Don Bryant
  • Editeur : Fat Possum
  • Publié : 2017
  • Type de document : Documents sonores
  • Cote : 1.4 BRY
Savoir plus et réserver
 

Nous avons à la médiathèque quelques remèdes sous forme de CD à une éventuelle morosité d’après-rentrée !

Quoi de mieux pour le moral que d’enivrer ses esgourdes avec la musique d'un vieux briscard de la  soul sudiste Don Bryant. Le songwriter de génie du label Hi (acteur-clé de l'age d'or de la soul de Memphis) fut un pourvoyeurs de hits pour les artistes de l'écurie du label : le grand Al Green, sa femme la superbe chanteuse soul-blues  Ann Peebles (cf notre ancienne Prescription soul automnale) , Otis Clay ...

Il sort à plus de 70 ans enfin de l’ombre ( Son précédent et premier album date de 1969 ) pour  occuper avec brio le devant de la scène. En plus d'être un auteur de génie, Don Bryant est un brillant interprète : un trésor trop longtemps caché de la soul !

Conseillé par Guillaume

 

SHARE

Catalogue

Recherche rapide

Connexion utilisateur

Par défaut, votre mot de passe est votre nom de famille. Il est recommandé de le modifier dès votre première connexion. En cas d'oubli ou de dysfonctionnement, adressez vous au personnel.

Coup de coeur des bibliothécaires