Facebook

Nouveautés

Nuage de tags

Vous êtes ici : Accueil > Ressources > Parcours thématiques > Sommes-nous seuls dans l’univers ? > Mais à quoi pourrait bien ressembler un extraterrestre ?

Mais à quoi pourrait bien ressembler un extraterrestre ?

Avant d'en avoir fait le tour, on avait peuplé notre terre d'animaux fantasmagoriques, de races hybrides ... Depuis qu'il n y a plus de terra incognita sur notre planète, on a fait migrer dans l'immensité de l'univers les créatures issues de notre imaginaire fécond mais à la fois incapable d'inventer des formes de vie trop dissemblable de celles de la terre.

Classification systématique du vivant extraterrestre

Court-métrage d'animation pour « Cosmic Connexion » (Arte), le premier message télévisé adressé directement aux extraterrestres.

Un film de Denis Van Waerebeke
sur une idée de Marie Cuisset et Anne Jaffrennou

Classification systématique du vivant extraterrestre from Denis van Waerebeke on Vimeo.

 

 

Combien de doigts a un extraterrestre ?

[ "l'incontournable" ] Roland Lehoucq , Sébastien Steyer, Marc Boulay. Combien de doigts a un extraterrestre ?  le bestiaire de la SF à l'épreuve des sciences. Paris : Belin, DL 2016
500 LEH

" Pourquoi trouve-t-on autant d'extraterrestres qui nous ressemblent ? Ont-ils plutôt cinq doigts, comme nous, ou six, huit, ou plus encore ? Et combien de pattes ? Et comment diable font-ils pour se reproduire ? Superman est-il une super-fourmi, Godzilla un dinosaure, les X-men des mutants prometteurs ou encore Yoda un banal amphibien ? Peut-il y avoir des tempêtes de sable (et des vers géants !) comme sur Dune ? Peut-on déformer l'espace pour voyager plus vite, être invisible ou encore respirer dans l'eau ?

Toutes ces questions ne sont pas si saugrenues, car les univers fictionnels des super-héros, créatures monstrueuses et autres extraterrestres sont, pour peu qu'on les aborde avec méthode, une excellente façon de découvrir et de pratiquer les sciences qui gouvernent notre monde réel : quelles explications peut-on trouver ? Est-ce envisageable, ou complètement impossible ? Que peut-on en déduire sur ces mondes imaginaires ?

Passionnés de SF, les auteurs passent ainsi au crible du questionnement scientifique tous les grands thèmes de leur genre favori. "

En bonus deux conférences sur le sujet réalisées au Utopiales 2015 de Nantes

 

Utopiales 2015 : Interro surprise sur… les extraterrestres de l'auteur de SF Laurent Genefort

" Venez poser vos questions les plus difficiles, les plus drôles ou les plus tordues à nos invités. Les extraterrestres ? Bien sûr qu’ils existent ! Bien sûr qu’ils sont intelligents ! Mais encore ? Sont-ils déjà là ? Veulent-ils nous piquer la recette du far breton, ou les secrets de la démocratie ? Et s’ils étaient plus humains que nous ? Si c’était nous les monstres ? Si nous abandonnions enfin notre arrogance pour voir l’intelligence des pierres, des spores et des mondes-océans ? "

 

photo uotpiales 2015 cop actusf

 

 http://www.actusf.com/spip/Utopiales-2015-Interro-surprise,21673.html

Le lien direct vers le fichier mp3

couv Laurent Genefort. Points chauds. le Bélial', 2012 .
SF GEN

" Désormais, nous ne serons plus jamais seuls.

Septembre 2019.

Deux Bouches s’ouvrent.

L’une, au-dessus du Pacifique. L’autre, au large du Golfe du Bengale. Ce qui en tombe se noie dans l’océan... Reste la réalité imposée par l’événement : nous ne sommes plus seuls ! D’autant que bientôt une troisième Bouche se matérialise sur la terre ferme, et les aliens débarquent sur Terre. C’est l’effervescence, la mobilisation mondiale, l’exultation... les vagues de suicides, aussi. Et bientôt une quatrième Bouche, puis une cinquième, puis dix, cent, mille Bouches qui partout apparaissent, livrant passage à des kyrielles d’extraterrestres de races, de mœurs et d’aptitudes diverses...

À la sidération initiale succèdent le chaos et la terreur. Pourtant il faut faire face, s’adapter, mais comment vivre dans un monde qui ne vous appartient plus ? " (présentation de l'éditeur)

Fabien Vehlmann. Gwen de Bonneval. Les derniers jours d'un immortel.  Futuropolis, impr. 2010.

BD VEH

Une chouette BD entre SF et conte philosophique qui met en scène une une exo-biodiversité originale !

" Dans un monde où la mort n’existe quasiment plus, où la procréation est strictement limitée, que deviennent la vie, les sentiments ? Dans un monde où de multiples et diverses civilisations sont amenées à cohabiter, comment arrive-t-on à vivre ensemble ? Dans un futur lointain, l’univers a révélé de nombreuses autres civilisations, regroupées dans la « Communauté Universelle ». Ces espèces, très différentes les unes des autres, cohabitent tant bien que mal. Elijah fait partie de la Police Philosophique et doit, à ce titre, régler les conflits qui se produisent, dûs, le plus souvent, à une méconnaissance des habitudes de l’Autre. Un différend a d’ailleurs éclaté entre les Ganédons et les Aleph 345, un conflit ancien, souterrain, qui met en péril l’équilibre même de l’univers. Pourtant, Elijah est en proie au spleen depuis que son meilleur ami a mis fin à ses jours en décidant de ne plus transférer sa mémoire dans les corps clones qui permettent aux hommes d’être quasi immortels. Pourquoi mourir quand on peut vivre éternellement ? "

 

Jack Vance dont les histoires oscille entre science-fiction et fantasy est un vrai faiseur d'univers hors-pair, de mondes bigarrés aux décors grandioses,, qu'il peuple en bon « ethnologue de l'impossible » de civilisations insolites et de créatures étranges. 

 

Jack Vance. Les Chroniques de Durdane : l'intégrale. Denoël, 2007.
SF VAN


" Sur la planète Durdane existe un ensemble de communautés disparates, le Shant, sur lequel règne l'Anome, aussi surnommé l'Homme sans Visage. Dans cette région, chaque femme, chaque homme se voit équipé à la fin de l'adolescence d'un torque explosif que l'Anome peut faire détoner à tout moment. La terreur qu'inspire ce juge et bourreau a maintenu une paix relative pendant des décennies. Mais voilà que débarquent d'on ne sait où les Rogushkoïs, de féroces créatures humanoïdes qui massacrent les hommes et s'accouplent avec les femmes. Et contre lesquelles l'Anome ne prend aucune mesure particulière. Parce que les Rogushkoïs ont tué sa mère, le jeune Etzwane se jure de découvrir l'identité de l'Homme sans Visage et de mettre un terme à son règne. Bientôt tous les secrets de Durdane tomberont aux pieds du jeune homme, brisés comme des jouets trop fragiles. Et il sera bien obligé de comprendre que le prix de la responsabilité est parfois exorbitant. " (Quatrième de couverture )

 

Alfred Van Vogt. La Faune de l’espace. J'ai lu, 1977.
R VAN


" Au-delà du système solaire, le « fureteur », un vaisseau cosmique terrien ayant pour mission de découvrir les espaces infinis et les galaxies lointaines, se livre depuis des années à une randonnée d'exploration interplanétaire. Il transporte dans ses flancs plusieurs équipes de savants qui disposent des laboratoires nécessaires à la recherche et, parmi eux, des psychologues chargés de comprendre la nature des civilisations extraterrestres. Soudain, au cœur d'un désert d'étoiles, l'astronef rencontre IXTL. La créature flotte depuis des milliers d'années dans une nuit sans limites, cherchant obstinément la source d'énergie qui lui rendra ses terribles pouvoirs. Pour son malheur, le « fureteur » va attiser sa convoitise... "

Le titre original du roman, Voyage of the space Beaglefait bien-sûr référence au  Voyage du Beagle (The Voyage of the Beagle) est le titre le plus couramment donné au livre de Charles Darwin,

 

SHARE

Catalogue

Recherche rapide

Connexion utilisateur

Par défaut, votre mot de passe est votre nom de famille. Il est recommandé de le modifier dès votre première connexion. En cas d'oubli ou de dysfonctionnement, adressez vous au personnel.