Facebook

Nouveautés

Nuage de tags

Vous êtes ici : Accueil > Coups de cœur musicaux de 2017 > Perdu dans l'espace-temps

Perdu dans l'espace-temps

Trésors cachés de la Soul et du Gospel

- Don Bryant  : Don't give up on love  ;  Fat possum,  2017
Cote : 1.4 BRY

 

Nous avons à la médiathèque quelques remèdes sous forme de CD à une éventuelle morosité d’après-rentrée !

Quoi de mieux pour le moral que d’enivrer ses esgourdes avec la musique d'un vieux briscard de la  soul sudiste Don Bryant. Le songwriter de génie du label Hi (acteur-clé de l'age d'or de la soul de Memphis) fut un pourvoyeurs de hits pour les artistes de l'écurie du label : le grand Al Green, sa femme la superbe chanteuse soul-blues  Ann Peebles (cf notre ancienne Prescription soul automnale) , Otis Clay ...

Il sort à plus de 70 ans enfin de l’ombre ( Son précédent et premier album date de 1969 ) pour  occuper avec brio le devant de la scène. En plus d'être un auteur de génie, Don Bryant est un brillant interprète : un trésor trop longtemps caché de la soul !


titres écoutés : A nickel and a nail reprise du grand O V Wright dont il était fan

 

 

; Don't Give Up On Love ;  What kind of love  soul-blues mid tempo typique du son d'Hi records

 

- The Como Mamas . Move upstairs .  Daptone Records, 2017
Cote : 1.2 COM

Pas besoin d'être croyant pour prendre son pied à l'écoute de cette excellent disque de gospel. Les Como Mamas est un  trio féminin sont issus d'une région mythique pour les amateur de blues : le nord du Mississippi, plus précisément dans le cas présent le bled de Como dans le comté de Panola. Cette bourgade  avait visité lors des années 40 et 50 par le fameux musicologue Alan Lomax  qui y avait alors  enregistré dans  le grand Fred McDowell. D'ailleurs dans le North Mississippi hill country blues, la frontière entre la musique du Diable et de Dieu est bien mince.

C'est bien un gospel authentique qui nous livre dans cette album, Ester Mae Wilbourn, Della Daniels et Angelia Taylor superbement mis en valeur par les musiciens et producteurs des hispster new-yorkais du label Daptone (Sharone Jones, Charles Bradley ...l' album Back to Black d'Amy Winehouse y a été façonné !).

Comme le dit si bien Eric Doidy dans le dernier Soulbag, elles " sont la quintessence de la musique gospel d'aujourd'hui ". Je lui laisse d’ailleurs le mot de la fin en citant la conclusion de sa chronique : "  il fait partie de ces albums qui vous tirent vers le haut, vous remuent les tripes et relèvent votre cœur lorsqu'il est au plus bas. "

 

 

SHARE

Catalogue

Recherche rapide

Connexion utilisateur

Par défaut, votre mot de passe est votre nom de famille. Il est recommandé de le modifier dès votre première connexion. En cas d'oubli ou de dysfonctionnement, adressez vous au personnel.